[Covid-19]: Point sur la situation

Publié le 27/11/2020
https://www.erdre-en-anjou.fr//news/covid-19-point-sur-la-situation

Mise à jour le 27/11/2020

Covid

Un allègement du confinement à partir du 28 novembre 

Le confinement national se prolonge de façon allégée à partir du samedi 28 novembre 2020. Deux autres étapes sont déjà envisagées pour un déconfinement progressif en fonction de l'évolution des indicateurs épidémiques. Destiné à lutter contre la nouvelle vague de l'épidémie du Covid-19, ce plan a été annoncé par le Président de la République dans une allocution du 24 novembre 2020. 

Port du masque

Le port du masque obligatoire est prolongé sur l’ensemble de l’espace public du territoire départemental jusqu’à la fin des vacances d’hiver (3 janvier 2021 inclus)
Il s’applique à tous les usagers de la voirie de plus de 11 ans qui circulent autrement qu’en voiture, moto ou scooter.

Ne sont pas concernées les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires visant à prévenir la propagation du virus.
 

À compter du 28 novembre 2020 au matin

  • Les attestations seront toujours nécessaires pour les sorties, mais les déplacements pour motifs de promenade ou d'activité physique seront étendus à 20 km et pour une durée de 3h (au lieu d'1 km et 1h actuellement).
     
  • Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau autorisées.
     
  • Les offices dans les lieux de cultes seront permis dans la stricte limite de 30 personnes (cette jauge sera réévaluée en fonction de la capacité globale d'accueil et de l'évolution sanitaire au 15 décembre 2020) ;
     
  • Le sport dans les lieux clos et les sports collectifs ou de contact en extérieur restent interdits. Il est possible de courir dans l'espace public ou pratiquer un sport individuel dans un stade ou un terrain de sport découvert.

Durant cette première phase, les Français sont appelés :

  • à rester chez eux ;
  • à télétravailler quand cela est possible ;
  • à éviter les déplacements non nécessaires.

Les commerces et établissements non essentiels pourront rouvrir :

  • Réouverture de tous les commerces dans le cadre d’un protocole sanitaire renforcé, jusqu’à 21h au plus tard.
     
  • Dans le Maine-et-Loire, par arrêté préfectoral, l’ouverture des commerces du département est également autorisée, dans les mêmes conditions, le dimanche 29 novembre 2020.
     
  • une jauge obligatoire d’occupation maximale des espaces ouverts au public et en milieu de travail a été définie :
  • ainsi les commerces ne peuvent accueillir plus d’un client pour 8m2 de surface de vente ou de surface du local accueillant du public - comptage obligatoire
     
  • Pour les magasins d’une surface de vente de 400m2 et plus, cette obligation se décline par la présence d’une personne à l’entrée du magasin pour comptage, ou par la mise en place d’un dispositif de comptage, du nombre de clients.

À noter : Un protocole sanitaire sera mis en place à l'ouverture des commerces :

  • la jauge est portée à 8 m² par client et s'applique à la surface de vente totale (le mobilier, les rayonnages et les étals n'entrent pas dans le calcul). Le personnel des commerces est exclu de la jauge. Les commerces de plus de 400 m² devront mettre en place un système de comptage pour veiller au respect de cette jauge. Lorsqu'un couple ou un parent avec son enfant entrent dans un commerce, ils compteront comme une seule personne.
  • un sens de circulation sera mis en place quand c'est possible ;
  • les locaux doivent être aérés régulièrement ;
  • du gel hydroalcoolique devra obligatoirement être disponible à l'entrée.

Vie quotidienne

Réouverture :

  • des bibliothèques, médiathèques, archives et salles des ventes ;
  • des services à domicile ;
  • des leçons de conduite en auto-école (l’enseignement théorique reste dispensé à distance) ;
  • des visites immobilières : protocole visites avec intermédiation

 

À compter du 15 décembre 2020

Si le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes descend à 5 000 et le nombre de personnes en réanimation entre 2 500 et 3 000, le confinement pourra être levé le 15 décembre 2020 dans ces conditions :

  • un couvre-feu national sera mis en place, de 21h à 7h. Une exception sera prévue pour les soirées du 24 et du 31 décembre 2020, où la circulation sera libre ;
  • les activités extrascolaires en salle seront de nouveau autorisées avec des règles strictes ;
  • les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir. Une tolérance sera permise pour que les spectateurs puissent rentrer chez eux, lorsque la représentation se termine après 21h. Le billet de spectacle ou de cinéma vaudra justificatif ;
  • les conservatoires et les écoles de musique pourront dispenser leurs cours à l'exception du chant, jugé trop risqué sur le plan sanitaire ;
  • les grands rassemblements resteront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer ;
  • les parcs d'attractions, les parcs d'expositions et tous les lieux susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés ;
  • les bars, les restaurants, les discothèques ne pourront rouvrir.

 

À compter du 20 janvier 2020 

Si le nombre de contaminations demeure en-dessous de 5 000 cas par jour :

  • les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir ;
  • le couvre-feu sera décalé ;
  • les lycées seront pleinement rouverts avec la totalité des élèves présents durant les cours. Quinze jours plus tard, les universités pourront reprendre les cours avec, là aussi,