Chevalement ardoisier

Publié le 04/12/2017
http://www.erdre-en-anjou.fr//chevalement-ardoisier

chevalement ardoisier.jpg

Ce chevalement en bois ou Carrée ardoisière construit en 1923 à La Pouëze est le dernier en France et peut-être en Europe.

Reconstruit en chêne de France, ferré et couronné de ses mollettes de fonte, il a été redressé à l’été 2015 exactement à la verticale du puits n°3, profond de 355 mètres, par où descendaient les mineurs et remontait la pierre jusque dans les années 70.
 
Il est le témoin d’une activité industrielle minière qui s’est éteinte à la toute fin du XXème siècle après avoir animé pendant près de 200 ans la vie de la commune et des communes alentour. Son activité générait 223 emplois en 1970 et produisait 8 756 tonnes d’ardoises en 1987 dont une partie a servi à la toiture de la Cathédrale de Poitiers.

Il veille désormais silencieux sur la mémoire des buttes et des vieux fonds de l’Espérance qui dominent le bocage environnant. 

Il honore le souvenir d’hommes et femmes qui pendant des décennies, se sont dévoués à leur travail jusqu’à le payer de leur vie, par accident ou emportés par la silicose.
 
Le site de la Carrée ardoisière de La Pouëze a repris vie et s’inscrit sur les chemins de l'Ardoise en Anjou.